40ème Foire Eco Bio d'Alsace
du 18 au 21 mai 2023

40 et Maintenant.

En atteignant cette 40 ème foire, avons-nous atteint l’âge de raison ? Ou est-ce, une nouvelle fois, le moment de tout renverser pour mieux reconstruire.

40 est un chiffre qui nous accompagne depuis nos débuts puisqu’il est le décompte des jours après Pâques pour fixer la date tant attendue de la foire en mai ou en juin.

Ce chiffre mythique de toutes les religions, ne résonne heureusement plus des mêmes croyances qui rythmaient certaines durées symboliques. Nous sommes loin du déluge et des périodes d’errance dans le désert mais pourtant promulguer un jeûne de consommation serait bien utile dans notre quête de moins d’abondance.

40 ans d’alertes, de propositions, de réflexions pour nous conduire, du regard sceptique voire un peu ironique de nos premiers visiteurs à celui de plus en plus conscient de ceux qui nous accompagnent maintenant. Il nous reste tant d’yeux à ouvrir si nous voulons grandir agréablement sans croissance et ne pas sombrer dans les 40ème rugissants.

40 qui s’annonce peut être comme notre quotidien de température si nous n’appliquons pas les préceptes que nous diffusons depuis ces quarante dernières années. Bien loin du – 40 qui réconcilie Celsius et Fahrenheit sur l’échelle des thermomètres et qui jusque-là préservait la banquise.

40 qui a longtemps régi notre temps de travail et que, depuis des années, nous proposons de diviser par deux pour travailler autrement. Nous resterons sourds au CAC 40 qui voudrait nous dicter nos modes de vie et de consommation et qui ressemble parfois à Ali Baba et ses quarante voleurs.

40 sera magique s’il devient le départ d’un futur dont il fera bon partager les fruits. Il sera triomphant s’il correspond au nombre de résolutions minimum pour changer notre monde en un meilleur tant souhaité. Il sera festif si nous nous retrouvons à plus de 40 000 pour faire la fête !

Nous doublerons sans doute ce chiffre pour vous proposer des conférences dignes d’un anniversaire, nous le multiplierons par trois pour animer ces quatre jours et par dix pour vous proposer des exposants capables de vous convaincre que leurs pratiques nous conduisent sur le chemin qui nous éloigne du mur vers lequel nous nous précipitons. Ils ont besoin de notre soutien en devenant des consommacteurs.

Maintenant à nous tous de jouer sur l’échiquier de la vie pour une renaissance, où nature et culture seront réconciliés, où le monde ne sera plus genré et où nous apprendrons tous à vivre ensemble.

Un nouveau pari nous attend pour changer le cours des choses en renversant le sablier que nous avons contribué à actionner à l’envers de la raison.